La place de la France est aux côtés du peuple grec : appel d’élu-e-s et de citoyens normands pour la solidarité envers la Grèce

A l’initiative de Mathias Ader, maire écologiste de Bois d’Ennebourg (Seine-Maritime), de Yanic Soubien et François Dufour, Vice-Présidents du Conseil régional de Basse-Normandie, et des têtes de liste départementales Normandie Ecologie – Claude Taleb, Perrine Hervé-Gruyer,  et Caroline Amiel, nous publions l’appel ci-après de solidarité avec le peuple grec, d’ores et déjà signé par de nombreux élu-e-s.

Nous invitons les élu-e-s et les citoyen-ne-s de Normandie à le signer et le soutenir, pour que la France exprime pleinement sa solidarité au peuple grec et aux efforts de compromis de son gouvernement pour sortir de la crise.

« La place de la France est aux côtés du peuple grec et de son gouvernement»

La crise grecque s’exacerbe de façon alarmante. Chaque jour qui passe peut, soit nous rapprocher d’un accord utile à toute l’Europe, soit d’une rupture dont personne ne peut prévoir les conséquences. 
L’intransigeance des principaux dirigeants européens comme de l’Eurogroup et la décision de la BCE de couper les liquidités aux banques grecques peuvent nous conduire au bord de l’abîme. Il est aussi vital que pressant de sortir de ce piège. Le moment est crucial. La responsabilité de chaque acteur concerné est directement engagée. 
Il serait sordide -et au demeurant parfaitement vain- d’escompter une capitulation du gouvernement grec. La fidélité de celui-ci au mandat que lui a confié son peuple n’est pas un défaut mais un exemple à suivre. 
S’il refuse la compromission, il s’est, en revanche, montré prêt au compromis. Une solution à la fois digne et réaliste est donc à portée de la main. 
Le moment ultime est venu pour la concrétiser.

C’est dans ce contexte que nous lançons un appel solennel : la France ne peut, dans un tel moment, apparaître inerte sinon suiviste des puissants. Son message ne peut se réduire à un rappel docile des « règles » à respecter quand la maison brûle. D’autant que ces règles sont aujourd’hui massivement récusées par les peuples et reconnues contre-productives par nombre de leurs anciens protagonistes eux-mêmes.
Aujourd’hui, alors que la crise de confiance entre les citoyens et les institutions européennes est à son comble, c’est en se montrant capable d’entendre l’exigence de justice, de dignité et de souveraineté d’un peuple debout qu’un pays comme le nôtre sert la cause européenne bien comprise. 
A l’inverse, qui humilie la Grèce obère l’avenir de la construction européenne. Car le refus de l’austérité et l’aspiration démocratique sont aujourd’hui en Europe les attentes les plus partagées.
C’est pourquoi nous attendons que François Hollande prenne une initiative politique de nature à rouvrir les négociations entre l' »Eurogroup » et les autorités grecques pour les débloquer. 
L’acte urgent est de refuser de participer au chantage financier et à la stratégie d’isolement de la Grèce. 
Les autorités grecques doivent être soutenues, elles s’attaquent à la crise humanitaire en Grèce, et engagent enfin la lutte contre l’évasion fiscale.
Voilà la solidarité qui devrait mobiliser le gouvernement français au contraire de celle qui le lie aux exigences insoutenables de l’Eurogroup, qui a réagi par la rupture unilatéral du dialogue à l’annonce du referendum organisé en Grèce pour convoquer la souveraineté populaire dans une situation de grande tension qui engage l’avenir du pays et de l’Europe.

Cette situation est sans précédent dans l’Union européenne. La France doit prendre la place qui est la sienne dans l’Histoire, celle-ci est aux côtés du peuple grec et de son gouvernement.

Nous appelons les élu(e)s et les citoyen(nes) attachés aux valeurs démocratiques à se mobiliser avec les Grecs.

Premiers signataires :

Mathias Ader, Maire de Bois d’Ennebourg (Seine-Maritime)

Yanic Soubien, vice-président de la Région Basse-Normandie, tête de liste régionale Normandie Ecologie

Caroline Amiel, mililtante associative, tête de liste Normandie Écologie dans le Calvados

François Dufour, vice-président de la Région Basse-Normandie, tête de liste Normandie Écologie dans la Manche

Perrine Hervé-Gruyer, conseillère régionale de Haute-Normandie, tête de liste Normandie Écologie dans l’Eure

Claude Taleb, vice-président de la Région Haute-Normandie, tête de liste Normandie Écologie en Seine-Maritime

Omar Ayad, vice-président de la communauté d’agglomération de Flers (Orne)

Jean-Michel Bérégovoy, adjoint au Maire de Rouen

Véronique Bérégovoy, vice-présidente de la Région Haute Normandie

Anick Bonneau, conseillère municipale de Bihorel

Pierre Bouchon, Rouen

Samia Chehab, conseillère municipale de Caen

David Cormand, conseiller régional de Haute-Normandie

Alexis Deck conseiller municipal du Havre

Fatima El Khili, adjointe au Maire de Rouen

Cécile Guével-Badou, conseillère municipale de Falaise

Evelyne Gomond, conseillère municipale de Saint_Paul (Orne)

Rudy L’Orphelin, conseiller municipal de Caen

Florence Le Monnyer, Vice-présidente de la Communauté urbaine de Cherbourg

Pierre Lancry, ancien conseiller municipal de Rouen

Gérard Lartigue, conseiller municipal de Rouen

Pierre Louvard, ancien conseiller municipal de Rouen

Mickaël Marie, conseiller régional de Basse-Normandie

Sarah Martin, conseillère municipale de Taillebois (Orne)

Stéphane Martot, conseiller municipal de Rouen

Véronique Moinet-Hédin, Dampierre en Bray

Cyrille Moreau, vice-président de la Métropole de Rouen

Daniel Mousset Maire -Adjoint de Tourny

Gérald Orange, Mont Saint Aignan

Clara Osadtchy, conseillère régionale de Basse-Normandie

Jeannine Otte, Caudebec en Caux

Evelyne Ramon, conseillère municipale de Saint-Paul (Orne)

Julie Rousinaud, conseillère municipale de Caen

Laetitia Sanchez, secrétaire régionale EELV Haute-Normandie

Prisca Thellier, conseillère municipale de Sotteville les Rouen

Nicolas Vivier, vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg

Remonter